Comment éviter de faire de la fumée avec son brasero ?

par | Sep 8, 2022 | Conseils brasero

Le braséro de terrasse ou foyer extérieur présente beaucoup d’avantages mais un lot d’inconvénients vient obligatoirement. Je ne pense pas que l’on puisse les supprimer mais au moins nous pouvons les minimiser, notamment la fumée que l’on rejette durant l’utilisation du braséro de jardin.

Nettoyer le brasero

Un premier aspect sur lequel on peut travailler pour minimiser la production de fumée de votre braséro de terrasse réside dans le fait de le nettoyer avant utilisation.
Quand je parle de nettoyer le braséro de jardin, vider le foyer de ses cendres sera déjà bien suffisant pour minimiser la fumée que l’on rejette.
L’important ici est de minimiser le plus possible sachant que l’on ne pourra pas supprimer totalement la fumée rejetée par la combustion dans le foyer du braséro.

Choisir le bon combustible

C’est un des aspects, voire le plus important à prendre en compte. Choisissez, en premier lieu, un bois ou charbon de bois destiné à la combustion. Il ne sera donc pas traité ou ne contiendra pas de produits toxiques et cela évitera déjà toutes les fumées liées à ces produits.
Après cela, choisissez un bois sec, un bois qui a été coupé quelques saisons avant celle au moment de la combustion. Un bois humide brûle moins bien et produit beaucoup plus de fumée.
Enfin, orientez-vous vers un bois dur comme le chêne, l’hêtre ou l’érable par exemple. Évitez les conifères ou autres bois contenant beaucoup de sève qui provoquera de la fumée à la combustion.
Notez que les pellets, le charbon de bois, l’écorce ou même la sciure de bois et les copeaux de bois sont de bonnes options pour réaliser une belle combustion sans trop de fumée.

Ne pas trop charger son brasero

Une des premières causes de fumées trop abondantes réside dans le fait de surcharger de combustible son foyer. En effet, cela aura tendance à étouffer votre feu, il produira donc plus de fumée et moins de flammes. Essayez de laisser environ 1 centimètre entre chaque bûche de bois.

Le bon allume-feu

Le point ici à absolument éviter, c’est d’utiliser du papier ou du carton pour démarrer votre feu, avec ces éléments vous êtes sûrs d’enfumer toute votre terrasse ou tout votre jardin. Privilégiez un allume-feu naturel et écologique pour éviter la pollution.
Vous pouvez en trouver dans des supermarchés ou magasins de bricolage. Sachez que vous pouvez en faire vous même, un petit fagot trempé dans de la cire sera adéquat.

L’allumage

Évitez d’allumer votre feu par le bas, je m’explique. Je vous préconise d’allumer votre bois par le haut comme pour une bougie par exemple. Lorsque l’on allume l’allume-feu sous les grosses bûches, on va les chauffer plus que les consommer et on ne va seulement réussir qu’à brûler les condensats qui vont provoquer de la fumée. Je vous détaille le procédé d’allumage en quelques étapes pour une combustion sans fumée :
1. Placez donc vos grosses bûches ( cela est relatif à la taille du foyer de votre braséro).
2. Placez par-dessus ces bûches votre allume-feu sans l’allumer.
3. Disposez au-dessus votre petit bois d’allumage ( brindilles et bûchettes sèches ).
4. Allumez votre allume-feu et attendez que le feu se propage jusqu’à consumer vos grosses bûches.
5. Rajoutez des bûches si besoin en cas de perte de puissance du feu et des flammes.

Vous avez désormais toutes les recommandations pour éviter toute production de fumée superflue. A vous les combustions sans fumée.

Besoin d’aller plus loin ?

Vous avez besoin d’appronfondir vos connaissances sur les braséro ?

Notre équipe éditoriale vous recommande les contenus suivants :